Présentation





Impression, Soleil d'Orient ... clin d'œil à Monet et au Ssoleil d'orient, premier vaisseau de 1000 tonneaux construit ici, au temps de la Compagnie des Indes Orientales

h. 80,00 x l. 120,00 x p. 3,00 cm

L'univers d'Aosten vient des quais : de Lorient surtout, du Havre, de Saint-Nazaire...
La marée est mon instrument de travail, le rythme de mon inspiration.

Sur les quais de Lorient et Lanester, sur la coque des bateaux, je saisis le mouvement et la mémoire de la marée lorsqu'elle pousse le bateau contre le quai.
Ces tableaux photographiques vivants, ces navires de charge sont passés par le Panama avant d'arriver sur les quais, de Keroman notamment.

C'est pas de la peinture, mais c'est fou ce que çà y ressemble écris de moi un critique d'art en un propos juste et exact.
Mes tableaux saisissent les heurts, les blessures, les errements des marées en un seul point de rencontre : le quai  et mes œuvres issues des rencontres entre flancs de navires et arêtes des quais : les traces et les beautés esthétiques du commerce.

Notre commerce passe par les quais;  les ports de commerce sont grillagés.
J'en révèle une dimension artistique singulière, unie par la soudure provenant des chantiers navals et le travail d'échange sur un quai, n'importe lequel mais celui-ci done du contenu.
De la maritimité.
Tout se tient. Fabriquer le bateau et l'utiliser. Le travail, le commerce, l'art inscrivant l'activité humaine à partir des heurts et des rencontres entre l'arrondi de la coque et l'arête du quai...

Révélant ces facettes esthétiques méconnues mes tableaux photographiques visent à évoquer à terre les beautés de la mer.

Pour le quai 9 les bateaux sont une scène de spectacle